Stratégie

Cadre d'action

Pour la période 2011-2015, les interventions du CDE sont basées autour de trois piliers : 

  • Amélioration de la compétitivité
  • Accès aux marchés 
  • Accès au financement.

Ces interventions prennent les formes suivantes :

  • Assistance groupée aux PME (grappes d'entreprises)
  • Renforcement des capacités des organisations intermédiaires du secteur privé 
  • Programmes dans les secteurs prioritaires du CDE :
    • agroindustrie
    • aquaculture
    • écotourisme
    • énergie verte
    • technologies de l'information et de la communication (TIC) 
  • Appui à la formulation et à la mise en oeuvre de programmes d'appui au secteur privé, cofinancés par des tierces parties (par ex. PADSP).

Les objectifs de ces interventions sont les suivants :

  • Accroître la compétitivité des entreprises
  • Faciliter l'accès au financement adapté aux besoins spécifiques des PME
  • Renforcer les capacités d'organisations intermédiaires du secteur privé 
  • Améliorer le climat des affaires par la promotion du dialogue et/ou des partenariats public-privé
  • Renforcer les capacités des agences, des consultants et des prestataires de services, au niveau local, national et régional.

Approche par programme

L'appui du CDE est organisé selon une approche structurée (sur une durée de 3 à 5 ans) via des programmes destinés à des groupements d'entreprises et organisations intermédiaires ACP. L'assistance ad hoc aux entreprises individuelles, aux organisations intermédiaires et aux prestataires de services du secteur privé n'est plus fournie, du fait de restrictions et d'une réorientation budgétaires.

Objectif principal

  • Identifier et appuyer les activités des sociétés les plus prometteuses du secteur privé de certains secteurs à haut potentiel de développement économique et social dans les pays ACP.

Principaux avantages

  • adhésion par les sociétés et secteurs concernés via une approche consultative ;
  • disponibilité de connaissances approfondies sur les secteurs clés ;
  • réponse plus rapide et plus efficace aux besoins des entreprises ;
  • réalisation de synergies avec d'autres intervenants dans les secteurs concernés - autorités nationales, institutions régionales, bailleurs de fonds internationaux.

Sélection des sous-secteurs en fonction des éléments suivants :

  • avantages comparatifs ;
  • potentiel de croissance durable ;
  • perspectives d'innovation et d'émulation ;
  • partenariats potentiels et mérites socio-économiques (liens économiques internes, valeur ajoutée cumulée, amélioration de l'emploi et de la productivité).

Résultats et impacts attendus

Au niveau des entreprises et des organisation intermédiaires, en gardant à l'esprit l'objectif global d'accroître la compétitivité des sociétés/secteurs : 

  • amélioration de la productivité / qualité;
  • diversification de la production ;
  • structuration du secteur via le développement de grappes économiques ;
  • développement de nouveaux marchés  ;
  • amélioration de l'accès au financement / à l'investissement.

Fichier attachéTaille
PDF icon Stratégie 2011-20151.42 Mo