Rapport annuel 2004

Date: 
2004

L'année 2004 a marqué un changement substantiel dans le contexte des interventions du CDE: la ratification de l’accord de Cotonou qui a entraîné de facto le début de la mise en oeuvre de la facilité d’investissement de la BEI, l’ouverture et la poursuite des négociations des nouveaux partenariats économiques entre l’Union européenne et les pays ACP, le début de la renégociation de l’Accord de Cotonou et le renouvellement de la Commission européenne et du Parlement européen.

Nous avons naturellement entendu avec plaisir les premières déclarations du nouveau Commissaire au Développement, affirmant qu’une de ses priorités serait l’appui à apporter au secteur privé ACP, en tant que vecteur du développement. Le CDE, qui est l’un des rares outils conjoints UE/ACP d’appui au secteur privé ACP ne peut que se sentir encore plus mobilisé. C’est d’ailleurs pour cela que les changements profonds décidés ont été mis en oeuvre sans attendre.

Plusieurs chantiers ont été conduits de front, sans naturellement diminuer ses efforts en faveur de ses partenaires et clients. Nous avons encore cette année engagé 100% de notre budget 2004 et commencé 2005 avec plus de 40% du budget opérationnel déjà prêt à être engagé, ce qui atteste du dynamisme du nouveau CDE mais aussi d’une regrettable insuffisance de ses
ressources.

Le CDE est donc monté en puissance par l’application des dispositions adoptées par son Conseil d’administration et approuvées par ses tutelles. Ces innovations sont développées dans ce rapport. Je les rappelle simplement ; mise en oeuvre de programmes, création de nouvelles facilités en vue d’intégrer systématiquement la problématique « environnement », création et lancement d’une base de données interactive de consultants, décentralisation sur le terrain ; quatre bureaux régionaux sont maintenant ouverts, intensification des relations avec les autres bailleurs de fonds, multilatéraux, bilatéraux, locaux et notamment la BEI dans le cadre de la facilité d’investissement, réorganisation de fond de la structure organisationnelle du CDE, pour mieux répondre aux nouvelles demandes qui ressortent de l’application de l’approche programme, lancement d’une étude d’évaluation de l’activité du CDE afin d’examiner l’impact de ses opérations pilotes, mise en oeuvre de la procédure d’obtention de la certification ISO au cours du premier trimestre 2005.

Je souhaite vivement qu’au terme du mandat de 5 ans que j’achève, tous les efforts entrepris avec l’appui de l’ensemble du personnel pour renforcer et crédibiliser encore plus le Centre, lui permettront de jouer plus et mieux son rôle irremplaçable d’institution pionnière conjointe d’appui au secteur privé ACP. Je n’ai aucun doute sur le fait que mon successeur Hamed Sow a toutes les compétences pour mener à bien cette mission et je lui souhaite pleine réussite dans l’exercice de son mandat.

Fernando Matos Rosa
* Directeur jusqu’au 28/02/05

Fichier attachéTaille
PDF icon Rapport annuel 2004 (partie 1)1.26 Mo
PDF icon Rapport annuel 2004 (partie 2)2.92 Mo
Region: